Impression 3D : élargir notre offre de services

     La fabrication additive est une technologie qui se développe à vitesse accélérée depuis plusieurs années dans tous les domaines et notamment dans celui de l'industrie. Fusion laser, polymérisation de résine, dépôt de fil, impression sur lit de poudre... autant de procédés répondant à des applications particulières.

     Notre métier, celui de la cire perdue, n'a pas échappé à cette révolution. En effet, la quasi-totalité de nos clients utilise des modèles imprimés, à la place des modèles injectés, pour permettre la mise au point d'un process ou pour produire des petites séries de pièces sans avoir à investir dans un moule d'injection.

     Au lieu de considérer ces évolutions comme une menace pour son activité, Moules et Outillages de Bourgogne a choisi de saisir cette opportunité pour développer son offre de services.  

     Ayant adhéré au programme d'accompagnement CORIIN, proposé par le CETIM, nous avons été accompagné tout au long de l'année 2017 par des experts en stratégie commerciale et technique afin de cibler les besoins et les attentes de nos clients dans ce domaine.

     Suite à ces démarches, en ce début d'année 2018, nous avons pris la décision de nous lancer dans cette nouvelle aventure. D'ici peu, nous serons donc en mesure de proposer l'impression de modèles en PMMA réalisés grâce à la machine VX1000 de chez VOXELJET.

              

 

     Nous allons associer à cet équipement un moyen de digitalisation 3D pour contrôler nos modèles imprimés, mais également pour ajouter un moyen d'expertise supplémentaire de nos moules d'injection cire et pour répondre à des besoins ponctuels de reverse-engineering.

     D'autres informations suivront bientôt sur le sujet.

 

Certification ISO 9001 : garantir la qualité et la fiabilité de la production

     Forte de son expérience et de ses compétences, l'entreprise souhaite maintenant faire reconnaître son organisation en obtenant la certification ISO 9001. Cette reconnaissance sera un gage supplémentaire de qualité et de fiabilité pour nos clients et nous permettra de renforcer l'image d'une société structurée.

Un premier audit est prévu début d'année. Cet état des lieux nous permettra de définir un plan d'action afin de mettre en place toutes les exigences de la norme.

Nous visons la certification pour début 2019.

 

 

 

Robotisation - la concrétisation d'un projet

 

Au terme de plusieurs mois d'études techniques et financières et en collaboration avec le CETIM d'une part et le programme de soutien "Robot Start PME" d'autre part, l'entreprise s'est dotée en décembre 2016 d'un robot de chargement/déchargement d'un UGV 5 axes "Easy Box L250" pensé et conçu par Engineering Data. 

 

Son installation a été facilitée par le fait que tout avait été prévu lors de l'emménagement dans nos nouveaux locaux (emplacement, environnement, énergie). L'augmentation de notre taux de temps masqué qui découlera de l'optimisation de son utilisation nous permettra à court terme d'améliorer notre productivité et d'augmenter notre capacité, afin de rester compétitif et répondre au mieux aux attentes de nos clients.

 

 

Robotisation : un premier bilan positif

Arrivé dans nos locaux fin 2016 et à plein régime depuis ce début d'année 2017, le robot de chargement / déchargement de l'un de nos centres UGV 5 axes a su trouver sa place.

La preuve en images :

http://www.cetim.fr/fr/Media/Ressources-libres/Videos/Actualites/Le-robot-cree-de-la-croissance

 

 

L'inauguration du 10 juin 2016

Sept mois se sont écoulés depuis notre déménagement, les machines ont trouvé leur place, les hommes ont pris leurs marques. Il était temps de penser à faire partager notre enthousiasme en inaugurant les nouveaux locaux.

 

 

Toute l'équipe s'est mobilisée pour cet événement et près de 150 personnes ont répondu présent à notre invitation.

 

 

16h30, le protocole est lancé avec le discours du président, Jean PATENET - où sont notamment remerciées toutes les personnes qui ont contribué pierre après pierre à cette réussite, de même que sont évoquées les perspectives de développement et l'envie d'avancer - puis une intervention fort appréciée de M. le sous-préfet de Chalon-sur-Saône, Jehan-Eric WINCKLER, avant l'ouverture officielle de l'entreprise avec le coupé du ruban.

C'est alors dans une ambiance chaleureuse et décontractée que la visite s'est déroulée, moment convivial où chacun a pu faire découvrir son univers.